22.


Je découvris alors deux choses : ce lieu où elle avait demeuré durant près de 25 ans regorgeait de photographies. Je m’y attendais. De plus, il s’y trouvait une grande quantité d’écrits de toutes sortes : des romans (probablement à connotation biographique), certains rédigés avec son ordinateur et édités avec sa propre imprimante, d’autres encore sous forme de feuillets manuscrits, de nombreux poèmes et enfin une multitude de carnets de notes intimes (dont quelques uns de très belle facture sur lesquels elle transcrivait quotidiennement ses rêves), tous couverts d’une écriture fine et serrée, tracée au crayon. Selon son testament, elle me léguait aussi tous ses écrits.