6.


Elle consacrait tout son temps à son travail photographique. La totalité des heures qu'elle vivait dans chaque journée était tournée vers la photographie. Depuis de longues années.

Cependant, toutes les galeries qu’elle avait approchées pour tenter de faire exposer ses images lui avaient répondu par un refus poli.

Cela l'attristait, mais n'entamait en rien ni sa force créatrice ni sa détermination à poursuivre sa tâche, sa vocation.

Elle avait refusé le passage au numérique et continuait à utiliser le système argentique avec ses pellicules négatives en triacétate et ses papiers sensibles au grain d'argent…